3 NOUVELLES PISTES POUR ORGANISER UNE VENTE A DOMICILE

3 nouvelles pistes pour organiser une vente à domicile

Au démarrage de l’activité de Vente à Domicile, tous les VDI (Vendeurs à domicile Indépendants) sollicitent leur entourage proche ou moins proche pour trouver des hôtes(esses) afin de présenter leurs produits. La méthode fonctionne et permet de trouver de nouvelles hôtesses au fil des réunions.

Cependant, il devient plus ou moins rapidement perceptible que le réseau de connaissance ne peut pas suffire à maintenir un niveau satisfaisant d’activité. Il faut alors songer à élargir son « champ d’action »et surtout ne pas se décourager !!

Les méthodes « traditionnelles » pour trouver de nouvelles hôtesses

Rien d’innovant, mais néanmoins ces méthodes ont fait leur preuve et il toujours utile de les garder en mémoire :

Augmenter ses chances de recruter de nouvelles hôtesses lors d’une réunion

  • Être sûr(e) de soi et de son produit : Vous exercez un vrai métier et vous avez choisi votre produit parce qu’il vous avait séduit(e) et convaincu(e) en tant que cliente. Votre « auditoire » doit le percevoir. A l’inverse, si vos doutes et vos inquiétudes sont perceptibles, il vous sera plus difficile de les inviter à dater une réunion.
  • Instaurer un climat de confiance : La confiance se gagne et se mérite, soyez à l’écoute et soyez rassurant(e). Vous aurez beaucoup plus de chance de « convertir » en hôtesse une cliente détendue et satisfaite. Ne monopolisez pas trop la parole et n’essayez pas à tout prix de répondre aux questions que l’on ne vous pose pas. Parfois à trop en dire, on crée de nouvelles interrogations ce qui est source d’inconfort. Laissez vos invités s’exprimer, soyez clair(e) et concis(e) dans vos réponses surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer les garanties produits, possibilités d’échange, paiements…

« On obtient des résultats en exploitant des opportunités, non en résolvant des problèmes. » (Peter Drucker)

  • Laisser le souvenir d’une expérience positive : Vous le savez, malgré tous vos efforts tous les invités ne vont pas dater une prochaine réunion, mais il est primordial qu’ils repartent avec le souvenir d’une expérience positive. Vous aurez évidemment pris le temps avec chacun de recueillir des informations essentielles : téléphone, mail, jour et mois de naissance… qui vous permettront ultérieurement de reprendre contact. Si vous avez laissé le souvenir d’un moment agréable et convivial, vous aurez beaucoup plus de chances d’obtenir de leur part qu’ils ou elles vous ouvrent leur porte et deviennent vos prochains hôtes ou hôtesses…!

Développer son réseau de connaissances

Vous avez un savoir-faire… alors faites-le savoir !

Vous exercez un métier à part entière (même si c’est à temps partiel ou en complément d’une activité), donc quoi de plus « normal » que d’en parler !!

  • Pas d’à priori : Vous aussi devez laisser tomber vos à priori et ne pas présumer de l’intérêt que vous allez susciter. Méditez ce proverbe chinois 🙂 :

« Demander ne coûte qu’un instant d’embarras. Ne pas demander, c’est être embarrassé toute sa vie. »

Il y a certainement autour de vous des tas de gens qui ne connaissent pas ce que vous faites et que vous pourriez solliciter.

  • Adaptez votre vocabulaire : Çà peut faire sourire, pourtant l’art de la communication passe souvent par le choix des mots. Au terme Vente à Domicile, préférez celui de Vente Privée ou de Boutique Éphémère, certes il s’agit de la même chose mais c’est plus tendance…!!
  • Ne négligez pas vos supports de communication : flyers, cartes de visite, catalogue sont toujours efficaces et vous devez toujours en avoir avec vous… au cas ou !! Vous pouvez déposer des flyers chez les commerçants de votre quartier (de préférence aux heures creuses pour avoir l’occasion d’en discuter avec le commerçant en question), dans les endroits fréquentés par vos enfants (clubs sportifs, cours de musique…) et dans les endroits ou se trouvent des panneaux d’affichage réservés aux petites annonces. Ne soyez pas avares de vos cartes de visites, songez au nombre de fois ou l’on vous demande votre adresse, votre mail ou votre numéro de téléphone, tendez votre carte de visite, en toute occasion et même (surtout) hors du cadre professionnel, vous aurez un retour, ça c’est statistique !!

Et ces nouvelles pistes alors ? On y vient…

La première n’est pas si nouvelle que ça, mais elle est sous exploitée :

1 – Démarcher les entreprises

Votre statut de VDI vous permet d’effectuer une vente au sein d’une entreprise puisqu’il ne s’agit pas d’un lieu habituellement réservé au commerce. Pour les entreprises de plus 50 salariés, passez par le CE (Comité d’Entreprise) mais ne négligez pas les entreprises de plus petite taille.

2 – Trouver de nouveaux lieux d’accueil

Tout récemment nous avons « inaugurer » une nouvelle catégorie : celle des lieux d’accueil pour réunions et ateliers  de VDI. L’exemple de ce premier partenaire ouvre de nouveaux horizons.

Vous pouvez solliciter des établissements situés à proximité de chez vous qui trouveront là une occasion de promouvoir leur établissement avec une activité événementielle.

C’est un échange gagnant-gagnant entre VDI et professionnels : plus d’espace pour le VDI et la possibilité de convier des « inconnus » comme des clients fidèles. Il est difficile de demander à un(e) hôte(esse) d’ouvrir sa porte à des personnes qu’elle ne connaît pas, en revanche un lieu neutre le permet. Pour le professionnels, c’est une occasion d’utiliser ses locaux à des fins événementielles et d’attirer une nouvelle clientèle.

A l’instar des bars/restaurants vous pouvez démarcher les maisons d’hôtes qui trouveront là une occasion d’utiliser leurs locaux pendant les périodes creuses ou même de « créer » une activité accessible à leur clientèle.

ObjectifVdi vous offre son aide pour vous aider à convaincre : communiquez-nous les coordonnées des établissements que vous « recruter », nous nous ferons un plaisir de les référencer gratuitement dans notre rubrique dédiée.

3 – Interpellez les blogueurs et blogueuses

Les blogs ont fleuris sur la toile et ceci pour toutes les thématiques : blogs de mamans, blogs culinaires, blogs déco … tous les sujets sont aujourd’hui présents et leurs auteurs sont parfois même devenus très influents!!

Plus modestement, il s’agit pour vous de trouver des blogueurs géographiquement proches de chez vous, à qui vous pourrez proposer de tester le concept. Pour vous l’occasion d’élargir votre réseau pour eux, celle de rédiger un article pour leur lecteur et de recevoir vos cadeaux réservés aux hôtes et hôtesses.

Bien entendu, choisissez un blog en rapport avec les produits que vous proposez : blog de mode pour les cosmétiques, vêtements, parfums… , blog culinaires pour les ateliers cuisine…

Cette fois encore ObjectifVdi vous permet de proposer aux blogueurs un lien sur notre site, vers l’article qu’ils feront paraître après la réalisation de votre « prestation ».

La « difficulté » va être de trouver ces blogueurs et blogueuses près de chez vous, pour l’univers de la cuisine nous avons déjà trouvé des pistes : La carte du monde des blogs cuisine et La carte des blogs cuisine. Pour les autres, un peu moins pertinente mais néanmoins à explorer : La carte des blogueurs.

4 – Consacrer quelques heures par semaine à la prospection téléphonique

Reprenez vos fiches de contacts et entreprenez une « campagne » de prospection téléphonique.

N’hésitez pas à partager avec nous vos idées et vos propres « pistes »…!!

Alors à vos commentaires…

COMMENTAIRES

3 NOUVELLES PISTES POUR ORGANISER UNE VENTE A DOMICILE
3.8 (76.92%) 13 votes
3 Commentaires
  1. iiniaina 2 années Il y a

    Bonjour,
    La vente à domicile est de plus en plus répandue en France.Les entreprises sollicitent et forment des commerciaux à cet effet.Mais pour se faire connaître , le blog reste le moyen le plus rapide pour se faire connaître rapidement à mon avis.Quels sont les différents moyens à la disposotion d’un vendeur indépendant pour optimiser son blog?

  2. leblogdegaby 2 années Il y a

    Bonjour
    Développer une activité de VDI constitue une opprtunité d’affaire intéressante.Un vendeur indépendant doit savoir saisir et créer diverses opprtunités susceptibles de développer son affaire.Existe-t-il d’autres pistes que l’on pourrait exploiter à part celles citées dans votre article?

  3. PICOLET Françoise 2 années Il y a

    En ce qui concerne la programmation de nouvelles réunions ou de nouveaux Ateliers à la fin d’un Atelier ou d’une réunion (ce qui est tout de même, en vente directe à domicile, qui plus est en réunions ou en Ateliers, le moyen le plus rentable et le plus rapide de développer et de pérenniser son activité), il y a un élément fondamental qui semble avoir été oublié dans l’article « Développer son réseau de connaissances » (par ailleurs très intéressant et très pertinent) : le fait d’adopter un comportement empathique, de PROPOSER UN SERVICE PERSONNALISE à l’hôte potentiel, ou à l’hôtesse potentielle, de se placer dans L’OFFRE, non pas dans la demande, comme c’est trop souvent le cas. Et à ce propos, puisque effectivement le choix des mots est essentiel, mieux vaut bannir de son langage des expressions comme « SOLLICITER un rendez-vous » qui dénote une attitude ou une démarche se positionnant dans la demande, au lieu de se situer dans l’offre. Mieux vaut parler de « PROPOSER un rendez-vous » et encore !… Si cette expression est préférable à la précédente, elle est cependant loin d’être parfaite car, pour être efficace, la proposition ne doit pas être celle d’un « rendez-vous », ni d’une « réunion », pas plus que celle d’un « Atelier », mais celle d’un ou plusieurs avantages et/ou bénéfices que l’hôte ou l’hôtesse potentiel(le) pourrait retirer (pour elle et pour ses invitées) du fait d’organiser une réunion ou un Atelier à son domicile. Pourquoi cela fait-il la différence ? Tout simplement, parce que ce qui intéresse un prospect, quel qu’il soit, ce sont les avantages et/ou bénéfices qu’il peut retirer du fait de devenir « client », c’est-à-dire d’acheter tel ou tel « produit ». Ici le « produit » à « vendre », c’est le fait d’organiser une réunion (ou un Atelier) chez soi. En résumé, le fait de programmer de nouvelles réunions (ou de nouveaux Ateliers) n’est rien moins qu’une action commerciale, qu’un acte de vente, auquel les techniques de ventes habituellement efficaces s’appliquent. Et parmi ces techniques figure au premier plan le fait de faire au « prospect » une proposition personnalisée (c’est-à-dire adaptée à ses besoins, envies et/ou attentes), assortie d’une argumentation sélective et ciblée (c’est-à-dire reprenant les seuls caractéristiques, avantages et bénéfices susceptibles d’intéresser le prospect, parce que ce sont ceux qui répondent précisément à ses besoins, envies et/ou attentes). Bref, pour se donner un maximum de chances de programmer de nouvelles réunions (ou de nouveaux Ateliers), il suffit souvent de changer de perspective (et d’attitude) : abandonner celle qui est centrée sur soi et sur ses propres besoins et attentes (perspective adoptée très fréquemment, tant on souhaite réussir, sans qu’on en ait forcément conscience) au profit d’une attitude exclusivement centrée sur ses clients, prospects et autres relations, et sur leurs besoins, envies et/ou attente que notre produit, notre méthode de vente ou notre activité de Conseiller / Conseillère de vente à domicile pourraient satisfaire.
    Envoyer ce type de message éminemment empathique à ses interlocuteurs a très vite un effet boomerang étonnant. Essayez ! Vous verrez que cela change bien des choses !… C’est magique… et tellement plus agréable !

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline