VENDEUR A DOMICILE INDÉPENDANT (VDI): LES IMPÔTS




OUI, au regard de l’administration fiscale, le VDI qui exerce son activité avec un Statut VDI, est un indépendant qui doit réaliser une déclaration de revenus (2042C – PRO).

Il relève, en général, du régime fiscal de la micro-entreprise.

Pour bénéficier de la franchise de TVA et du régime fiscal de la micro-entreprise, le VDI ne doit pas dépasser les seuils de recettes annuelles suivants:

  • VDI mandataire : brut annuel des commissions doit être inférieur à 32 900 € (seuil 2015),
  • VDI acheteur-revendeur : le Chiffre d’Affaires annuel pour l’activité de vente doit être inférieur à 82 200 € et,  sans dépasser ce seuil global, les commissions d’animation doivent être inférieures à 32.100 € 32 900 € (seuils 2015).

Déclaration des revenus des VDI

  • VDI mandataire: les commissions sont à déclarer dans la catégorie Bénéfices Non Commerciaux (BNC).
  • VDI acheteur/revendeur: la marge bénéficiaire est à déclarer dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et les commissions d’animation dans la catégorie BNC.
Vantage Theme – Powered by WordPress.
2014-2015 Objectif VDI © Mentions légales Contact

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Inline
Inline
Aller à la barre d’outils