VENDEUR A DOMICILE INDÉPENDANT (VDI): DOIT-IL PAYER DES IMPÔTS




OUI, au regard de l’administration fiscale, le VDI qui exerce son activité avec un Statut VDI, est un indépendant qui doit réaliser une déclaration de revenus (2042C – PRO).

Il relève, en général, du régime fiscal de la micro-entreprise.

Pour bénéficier de la franchise de TVA et du régime fiscal de la micro-entreprise, le VDI ne doit pas dépasser les seuils de recettes annuelles suivants:

  • VDI mandataire : le montant brut annuel des commissions doit être inférieur à 33 100 € (seuil 2017),
  • VDI acheteur-revendeur : le Chiffre d’Affaires annuel pour l’activité de vente doit être inférieur à 82 800 € et,  sans dépasser ce seuil global, les commissions d’animation doivent être inférieures à 33 100 € (seuils 2017).

Déclaration des revenus des VDI

  • VDI mandataire: les commissions sont à déclarer dans la catégorie Bénéfices Non Commerciaux (BNC).
  • VDI acheteur/revendeur: la marge bénéficiaire est à déclarer dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et les commissions d’animation dans la catégorie BNC.



Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline