EFFICACITÉ ET GESTION DU TEMPS, 8 LOIS

efficacité et gestion du temps

Gérer son temps pour gagner en efficacité, n’est pas chose facile ! Mieux connaître notre relation au temps, particulièrement dans l’univers professionnel permet d’en améliorer la gestion. Le but? Éviter de se sentir débordé et de perdre son temps…




1 – Loi de Pareto

Loi des 80/20

À l’origine, le Principe de Pareto faisait référence à l’observation selon laquelle 80% de la richesse de l’Italie appartenait à seulement 20% de la population.

Plus généralement, le principe de Pareto est l’observation (pas la loi) que la plupart des choses dans la vie ne sont pas répartis uniformément. 

Le principe de Pareto vous aide à réaliser que la majorité des résultats proviennent d’une minorité d’actions. Sachant cela, si …

  • 20% des travailleurs contribuent à 80% des résultats: se concentrer sur la récompense de ces employés.
  • 20% des bugs contribuent à 80% des problèmes: Focus sur la résolution de ces bugs.
  • 20% des clients contribuent à 80% du chiffre d’affaires: se concentrer sur la satisfaction de ces clients.

L’idée générale est de réaliser que vous pouvez souvent concentrer vos efforts sur les 20% d’actions qui produisent des effets, au lieu des 80% qui n’apportent guère de valeur ajoutée.

2 – Loi de Parkinson

La loi de la dilatation du travail

La Loi de Parkinson démontre que ” le travail s’étire pour compléter le temps disponible pour son achèvement“.

Le constat est qu’une série de tâches simples ont augmenté en complexité pour compléter le temps alloué. Si la durée allouée à une tâche est plus courte, la tâche devient plus simple et plus facile à résoudre.

Pour tirer avantage de la Loi de Parkinson, vous devez vous fixer des limites de temps pour accomplir un tâche et gagner en efficacité.

3 – Loi de Fraisse

La loi de la dimension subjective

Le psychologue Paul Fraisse a mis en lumière l’importance de la motivation lorsqu’il s’agit de gérer notre temps et d’être plus productif:
Le temps a à la fois une dimension objective et subjective ou psychologique, qui dépend de notre intérêt pour la tâche à accomplir.
Nous avons tous le sentiment que le temps passe plus vite lorsque nous faisons quelque chose que nous apprécions, alors que l’horloge semble s’arrêter lorsque notre tâche est ennuyeuse.
Face à une tâche qui ne vous intéresse pas, vous aurez probablement beaucoup plus de difficultés à mobiliser votre énergie et céderez facilement à la procrastination.

Bien sûr, il est important d’aimer ce que vous faites, mais il reste inévitable, dans toute activité, de devoir accomplir des quelques tâches moins agréables mais pourtant nécessaires. Il est préférable de les planifier en début de journée lorsque vous avez plus d’énergie.

4 – Loi de Laborit

La loi du moindre effort

La productivité et les résultats que nous obtenons dans notre travail sont conditionnés par les tâches que nous choisissons d’effectuer. Mais, nous ne sommes pas objectifs quand il s’agit de décider nos actions. Et c’est ce que montre le principe de Henri Laborit : nous préférons faire d’abord ce que nous aimons, ce que nous trouvons facile à réaliser, ce que nous pouvons finir rapidement et ce que nous savons faire.
Nous avons tendance naturellement à choisir des tâches qui nécessitent peu d’efforts, ce qui nous conduit à reporter sans cesse certaines actions.

5 – Loi de Carlson

La loi du flux continu

Selon la Loi de Carlson, le pire ennemi de la productivité est : l’interruption. En effet “un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois”. Mieux vaut renoncer à gérer votre activité en mode “multitâches”.

6 – Loi d’Illich

La loi du rendement décroissant

Après un certain temps de travail, la productivité tend à diminuer, nous sommes moins concentrés et faisons plus d’erreurs. Ainsi, au lieu d’aller de l’avant et d’atteindre nos objectifs, nous sommes tout sauf productifs. Cette loi peut être appliquée à toute la journée de travail et à toute tâche spécifique. Parce que travailler plus longtemps ne signifie pas nécessairement travailler plus.

Pauses et concentration
Parce que nous ne pouvons pas rester concentrés à l’infini. plusieurs études recommandent des pauses de 10 minutes entre chaque heure de travail afin de maximiser notre performance. Face à n’importe quel défi, oublier tout pour un moment nous aide à nous remettre sur la bonne voie plus motivé et concentré.

7 – Loi de Taylor

La loi de l’ordonnancement

La loi de Taylor fait remarquer que « L’ordre dans lequel nous effectuons une série de tâches influe directement sur le temps qu’elles nous prennent. »

L’ordonnancement des tâches doit respecter :

  • nos rythmes biologiques
  • la cohérence dans l’ordre choisi pour effectuer des tâches

8 – Loi de Swoboda-Fliess-Teltscher

La loi des rythmes biologiques

L’idée principale est de tenir compte des rythmes biologiques de notre environnement (familial, professionnel, sociétal) et de notre “horloge interne” afin de mettre à profit les meilleures périodes d’activité.

Bien gérer son temps pour les nuls
Gérer son temps grâce à 3 méthodes, 7 techniques, 27 règles et une histoire frappante

COMMENTAIRES

EFFICACITÉ ET GESTION DU TEMPS, 8 LOIS
5 (100%) 4 votes
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline