Jean-Phi en toute intimité

Nous pourrions débuter cet article en disant que l’on ne présente plus Jean-Philippe Hulin, coach en Marketing relationnel, surnommé « le Prince du MLM », conférencier, auteur, formateur… Mais c’est tout le contraire que nous vous proposons aujourd’hui ! Que vous ayez déjà lu ses ouvrages, assisté à ses conférences ou suivi ses « live », ou que vous ne le connaissiez pas encore (si, si c’est possible !), nous vous proposons un entretien inédit et… une surprise !

OBJ VDI : Bonjour JeanPhi et merci de nous accorder cette interview exclusive. Bien au-delà du personnage public, que beaucoup connaissent déjà, comment pourrais-tu te présenter, TOI et ton parcours ?

Jean-Phi: C’est mon entourage qui serait sans doute le plus à même de répondre… Mais voici ce qu’ils diraient sans doute : ils parleraient de quelqu’un de passionné et d’insatiablement curieux de tout. Je peux par exemple passer des heures et des jours à creuser des sujets improbables comme la reproduction des papillons, l’explosion Cambrienne ou la fabrication des Lego. Tout me fascine car je trouve que tout est fascinant. C’en est au point où je peux avoir les larmes aux yeux de voir une pièce s’illuminer après avoir actionné un interrupteur…

Jean-Phi

Quant à mon parcours, il est somme toute banal mais chaotique comme pour la plupart d’entre nous. Ma mère m’a hurlé la bave aux lèvres « Toi je ne t’ai pas accouché, je t’ai chié » lorsque je n’avais pas 10 ans. Mes parents m’ont mis dehors quelques années plus tard et je me suis débrouillé comme j’ai pu. Ensuite, j’ai eu la chance de croiser la route de femmes et d’hommes qui ont fortement contribué à modifier le cours de ma vie. Sans eux, je serais sans doute un ingénieur un peu ennuyeux et introverti coincé dans une carrière classique métro/boulot/dodo… Je leur dois donc énormément.

OBJ VDI : Ceux qui te lisent savent déjà que tu préfères parler de MÉTIER plutôt que d’Industrie pour définir le Marketing Relationnel. Quelle pourrait être ta meilleure définition de ce métier, s’adresse-t-il vraiment à tous ?

Jean-Phi: Oui. Pour avoir vécu toute mon enfance dans une « maison de coron » pile en face d’une usine qui m’apparaissait interminable, le mot industrie me semble contenir des valeurs qui ne sont pas celles de notre profession. Nous ne sommes pas en bleu de travail, nous ne respirons pas des fumées âcres et nous ne devons pas porter de casque de sécurité.

Ma meilleure définition de notre profession ? Activité professionnelle où une bande de fous gagnent des sous en réussissant l’exploit de rester sérieux sans se prendre au sérieux.
Et non, notre métier ne s’adresse pas à tout le monde. Il a déjà les mineurs d’âge et les personnes très âgées qui ont clairement autre chose à faire de leur vie. Ensuite, il y a tous ceux qui s’éclatent déjà dans ce qu’ils font : notre profession est insipide et inodore pour eux. Puis il y a ceux qui voudraient bien mais ne peuvent vraiment point.

Et après, il faut pouvoir se ménager 7 à 10 heures par semaine pour pouvoir faire ce métier avec un minimum de régularité et de sérieux. Alors je sais qu’on entend parfois que quand on veut on peut vu que nous passons aujourd’hui des dizaines d’heures par semaine devant un écran, mais ça ne veut pas dire grand chose.

Certains prospects ont tout le temps du monde et des tas de bonnes raisons de devenir distributeur mais notre activité ne leur parle tout simplement pas et nous devons le respecter.

Qui parmi tes lecteurs aimerait que les bûcherons décrètent qu’ils font le meilleur métier de l’histoire Humaine et que chacun doit désormais devenir bûcheron à son tour ? C’est exactement pareil avec le Marketing Relationnel et la Vente Directe : nous recherchons simplement ceux qui nous recherchent.

OBJ VDI : Lors de la préparation de cette interview, tu définissais ta vision du Marketing Relationnel comme n’étant « pas très orthodoxe » 😊 , que voulais-tu dire ?

Jean-Phi: Que mes enseignements vont régulièrement à l’encontre de ce qu’on entend généralement dans les salles de séminaire et de formation de notre profession. Je ne donne par exemple aucune formation de motivation car il me semble que, dans notre métier qui réclame de la technique et des compétences, la motivation est un effet secondaire et non pas un déclencheur.

Voici un exemple imagé : prenez l’idiot du village et motivez-le. Encore et encore. Qu’obtenez-vous ? Un idiot sur-motivé… qui peut faire d’énormes dégâts et va très vite s’essouffler s’il n’obtient pas de résultat.

Prenez maintenant ce même idiot du village et prenez la peine de le former. Enseignez-lui calmement les formules qui déclenchent la prise de décision, transmettez-lui ce qui provoque des commandes. Qu’obtenez-vous ? Quelqu’un de moins en moins idiot… qui gagne en confiance car il sait que ça va fonctionner pour lui. Et parce qu’il est en confiance, il passe plus à l’action (de manière professionnelle et efficace). Du coup, il obtient régulièrement de bons résultats qui lui font plaisir. Et si ses résultats lui font plaisir, alors notre gaillard va ressentir une grande joie intérieure ainsi qu’une grande envie de passer à l’action encore et encore. Ça, c’est le Saint-Graal de la motivation : celle qui vient de l’intérieur.

Mon approche est donc opposée à celle que l’on entend un peu partout. Avec moi, la motivation fait partie des conséquences et des résultats. J’appelle ça le « Cercle Vertueux du Succès », plus on devient compétent, plus on est confiant, plus on passe à l’action, plus on obtient de résultats, plus c’est agréable et donc… motivant. Au contraire, quand on se « ramasse » une vallée de refus, ça ne nous aide pas beaucoup que quelqu’un nous dise de rester positif, motivé et enthousiaste. Quand ça ne va pas et qu’on est au plus bas, ce n’est pas de motivation dont nous avons besoin mais de conseils et de techniques au mot près.

OBJ VDI : Tu as passé une année difficile, très difficile, comment fait-on pour retrouver la force et la motivation lorsque l’on est parfois dépassé par des événements qui nous paralysent ?

Jean-Phi: Ah. Sujet très délicat ! En fait, je ne suis pas encore tout à fait certain de m’être remis de cette année particulièrement sombre. Mais, je crois avoir fait une grande découverte… Il semble que parfois, les compétences, le mental et le réseau relationnel ne suffisent pas. Il semble que parfois, la seule chose censée à faire est le gros dos en attendant que ça passe. Je viens de le découvrir à mes dépens : étant de nature très combative, j’ai refusé d’écouter les signaux que mon corps et mon esprit m’envoyaient. J’ai continué d’« aller au charbon  » en étant convaincu que j’allais retourner la situation à mon avantage en quelques mois.

Au final, je me suis retrouvé au 36ème dessous physiquement et moralement. Plus je forçais et plus c’était difficile. Plus j’insistais et plus ça me frustrait. Finalement, j’ai choisi de prendre les choses avec philosophie en me souvenant que la vie est faite de hauts et de bas et que, visiblement, j’étais dans un gouffre et qu’il fallait laisser le temps au temps.

OBJ VDI : Tu reviens avec un grand projet, la LEM, acronyme de Leadership Evolution Masterclasse, une formation d’excellence destinée aux distributeurs qui souhaitent véritablement se professionnaliser et faire décoller leur business. Quels sont les grands atouts de cette formation ?

Jean-Phi: On entend souvent dire que notre profession n’a pas le respect qu’elle mérite. Ok, et bien faisons en sorte que ça change ! C’est l’une des raisons majeures de la création de ce cours par correspondance : contribuer à apporter ses Lettres de Noblesse à notre belle profession si souvent décriée (à raison selon moi).

L’idée est de permettre aux étudiants de ce cours de progresser de façon tangible et mesurable mois après mois pour passer de « simple » distributeur qui rame un peu à top leader qui transforme en or massif presque tout ce qu’il touche.

Étant dans le métier depuis 1999, j’ai eu l’occasion de faire de nombreuses découvertes et d’innombrables techniques incroyablement efficaces mais souvent méconnues.

Je vais les transmettre dans cette formation mensuelle papier et d’après mes estimations, il y a facilement de quoi remplir 10 années complètes, soit 120 cours. Ce sera donc une sorte de BAC +4, mais pour le MLM et la Vente Directe.

OBJ VDI : Une formation de cette qualité, qui plus est au format papier et expédiée chaque mois, ça veut forcément dire CHÈRE ?

Jean-Phi: Oui et je l’assume parfaitement. C’est un produit d’élite qui ne s’adresse pas aux doux rêveurs ou aux chasseurs de produits gratuits qui pullulent sur le web. Ce cours s’adresse à celles et ceux qui sont prêts à se retrousser les manches et à BOSSER sur chaque édition.

Je ne veux briser les rêves de personne mais il n’y a que 2 façons de réussir dans notre métier : avec énormément de chance ou un tout petit peu. Si vous êtes comme moi, c’est-à-dire pas spécialement chanceux, alors vous devez travailler et mériter votre succès, peut-être même plus que certains autres.

Du coup, cette formation vient à point pour ceux qui recherchent des solutions prêtes à l’emploi et qui sont décidés à s’en servir. À ceux-là je peux le dire : cette formation ne vous aura rien coûté au final, elle va multiplier vos revenus.

OBJ VDI : Les éditions sont limitées, et nous te remercions, à quelques heures de la clôture des inscriptions du 1ER numéro, de permettre à nos lecteurs (au 50 premiers) de commencer cette formidable aventure. Quel message souhaites-tu leur adresser ?

Jean-PhiJe crois sincèrement que nous sommes en train d’écrire une page importante de l’histoire de notre profession avec ce cours. S’inscrire à cette 1ère édition, c’est donc un peu faire quelque chose d’historique… Surtout que ce 1er cours s’intitule : Comment présenter l’ensemble de ton opportunité de manière à hypnotiser tes prospects d’une façon étrangement simple, ludique, intéressante et parfaitement duplicable. Et le tout… avec une simple feuille A4 et un crayon !

OBJ VDI: Merci Jean-Phi pour ta sincérité et ton enthousiasme 🙂

Et pour tous ceux qui ne rêvent PAS de trouver une formule magique mais qui ont décidé de recevoir chaque mois un programme de solutions et de techniques à

METTRE EN PRATIQUE 👇

Et pour recevoir chaque jour l’email de Jean-Phi, ludique, original, ingénieux et qui pousse à l’action, c’est ICI

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

62 Partages
Partagez62
Tweetez
Partagez