fbpx
Formation DIF et CPF

Le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le droit individuel à la formation (DIF). Les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF. Ils doivent les intégrer au CPF avant le 31 décembre 2020 pour les conserver. Dans votre activité de Vente Directe, vous êtes peut-être désireux de parfaire vos connaissances, d’acquérir de nouvelles compétences ou de valider votre expérience professionnelle, il est donc nécessaire de faire le point sur vos droits à la formation.




Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par toute personne active, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Depuis le 1er janvier 2018, le CPF (Compte Personnel de Formation) est ouvert aux travailleurs indépendants au même titre que les salariés. Depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, le CPF est crédité en euros et non plus en heures.

le CPF s’applique aux travailleurs indépendants depuis le 1er janvier 2018 (leur compte sera alimenté durant le 1er semestre 2020 si la contribution de la formation professionnelle a été acquittée).

DIF - CPF

Vous avez été salarié entre 2009 et 2014 ? Vous devez transférer vos DIF (Droits Individuels de Formation) dans votre Compte Personnel de Formation

Les heures DIF (Droit individuel à la formation) servent à financer vos formations, au même titre que les heures CPF.

 Les heures DIF ont été cotisées et stockées entre 2009 (voire 2011) et 2014. Donc si vous avez travaillé durant cette période, que ce soit pour un ou plusieurs employeurs, à temps plein ou partiel, vous avez sûrement acquis des droits.

Le DIF a disparu au profit du CPF (Compte Personnel de Formation) au 1er janvier 2015.

Le transfert des heures DIF dans le compte CPF n’a PAS été automatique en 2015 au moment du changement de dénomination pour les salariés du PRIVE. Le transfert a été automatique uniquement pour les salariés du PUBLIC.

Vous avez jusqu’au 31 Décembre 2020 pour les transférer sur votre compte CPF. Sinon elles seront PERDUES. Après le 31 décembre vous ne pourrez plus régulariser votre situation.

Délai supplémentaire pour incorporer les heures de Dif (12 nov. 2020)

Les salariés auront jusqu’au 30 juin 2021 pour basculer sur leur CPF les heures acquises au titre du droit individuel à la formation (Dif).

Comment faire ?

  1. Retrouver vos droits
    1. Sur l’attestation de votre solde d’heures DIF au 31.12.2014 que votre dernier employeur 2014 avait l’obligation de vous délivrer ou
    2. Par la mention figurant sur votre dernier document de rupture de contrat de travail ou
    3. Sur votre fiche de paie de janvier ou février 2015.
  2. Rendez-vous sur votre Compte Personnel de Formation http://www.moncompteformation.gouv.fr
    1. A la rubrique “reporter mes heures DIF”, suivez les indications, puis validez. Le logiciel refait le calcul et vous obtenez votre stock disponible en euros (les heures DIF ont été monétisées au même montant que les heures CPF donc à 15€/h)
    2. Visualisez vos droits

Après la régularisation vous pourrez utiliser vos droits à la formation en 2020 ou 2021.

Comment utiliser le CPF ?

Le CPF permet de choisir et de financer des formations permettant :

  • d’acquérir une qualification (diplôme, titre professionnel, etc.) ou
  • d’acquérir le socle de connaissances et de compétences ou
  • d’être accompagné pour la validation des acquis de l’expérience (VAE)ou
  • de réaliser un bilan de compétences ou
  • de créer ou reprendre une entreprise ou
  • pour les bénévoles et volontaires en service civique, d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leurs missions.

En cas de nombre d’heures insuffisant pour financer une formation, des possibilités d’abondement en heures complémentaires sont prévues. Ces heures peuvent notamment être financées par :

  • l’employeur ;
  • le titulaire du CPF ;
  • un Opca ou un Opacif ;
  • la Région ou l’Etat ;
  • Pôle emploi ;
  • l’Agefiph.

Comment le CPF est-il alimenté?

Salariés

Depuis 2020, les salariés ayant effectué une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle du travail sur l’ensemble de l’année 2019 ont acquis 500 euros par an pour se former (plafonné à 5 000 euros).

Pour les salariés peu ou pas qualifiés qui n’auraient pas atteint un niveau de formation sanctionné par un diplôme classé au niveau 3 (CAP, BEP), le montant annuel du crédit CPF est majoré à 800 euros par an (plafonné à 8 000 euros).

Le congé de maternité, le congé paternité et d’accueil de l’enfant, le congé d’adoption, le congé parental d’éducation, le congé de présence parentale, le congé de proche aidant, les absences pour maladie professionnelle ou accident du travail sont pris en compte pour alimenter le compte.

Indépendants

Depuis le 1er janvier 2019, si vous déclarez un chiffre d’affaires tout au long de l’année, votre CPF est alimenté de 500€ par an (plafonné à 5 000 euros). En cas d’activité partielle, le calcul se fait au prorata des périodes travaillées et déclarées.

Formation certifiante ou formation qualifiante ?

Les formations certifiantes

Les formations certifiantes sont validées par un certificat de qualification professionnelle, un titre professionnel ou un diplôme et qui est enregistrée au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Leur enseignement est en lien direct avec les besoins des entreprises d’une branche donnée.

Les formations qualifiantes

Les formations qualifiantes visent à acquérir de nouvelles compétences et à augmenter le niveau de qualification. Les CQP (Certificats de Qualification Professionnelle) constituent des certifications relatives au secteur d’activité professionnelle auquel le certificat est dédié. Ils ne sont pas reconnus par l’Etat de manière officielle mais par les entreprises spécifiques car correspondant à leurs besoins en matière de ressources humaines.

Depuis le 1er janvier 2019, l’enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles des CQP, selon la nouvelle procédure prévue par la loi du 5 septembre 2018, permet l’attribution au titulaire du CQP d’un niveau de qualification, à l’instar des diplômes et titres à finalité professionnelle enregistrés à ce même répertoire.

La VAE (validation des acquis de l’expérience)

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Vous transmettez au ministère ou à l’organisme certificateur un dossier décrivant votre expérience. Ensuite, selon la certification, vous serez mis en situation professionnelle devant un jury ou vous lui présenterez votre dossier.

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. Entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Commentaires

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez