LA FRANCE DANS LE TOP 10 DE LA VENTE DIRECTE DANS LE MONDE

FRANCE TOP 10 VENTE DIRECTE

La vente directe est une méthode de commercialisation et de vente au détail de biens et services directement aux consommateurs finaux à domicile ou dans tout autre lieu en dehors des établissements de vente permanents.

Elle est généralement exercée en face-à-face ou en réunion (les produits font l’objet d’une démonstration à un individu ou à un groupe.

Contrairement à la commercialisation directe (en magasin) ou à distance (par correspondance ou e-commerce), la vente directe est basée principalement sur le contact personnel avec le client.




Le chiffre d’affaires de la vente directe à domicile a augmenté en France de 2,4% en 2015, représentant ainsi 4,1 milliards d’euros, tandis que le secteur a recruté 15.000 vendeurs, selon le baromètre de la Fédération de la vente directe, publié le 22 septembre 2016.

Principales méthodes de vente directe

  • En face à face: Un rendez-vous est fixé entre le particulier et le vendeur afin de présenter, expliquer et effectuer une démonstration du produit.
  • En réunion : Vente par l’explication et la démonstration de produits à un groupe de clients potentiels par un vendeur indépendant, habituellement au domicile d’une hôtesse qui a invité d’autres personnes à cette fin.
  • Multilevel Marketing (MLM) Beaucoup de sociétés de vente directe, ( en face à face ou en réunion) organisent leur système de rémunération sur plusieurs niveaux. Les vendeurs ont la possibilité de construire leurs propres équipes de vente. Ce faisant, ils sont en mesure de recevoir une rémunération supplémentaire provennant des ventes réalisées par ceux qu’ils ont recrutés formés, aidés et motivés.

La vente directe dans le monde

23 pays représentent 93% du chiffre d’affaires réalisé en vente directe dans le monde. Ces 23 premiers pays ont déclaré chacun plus de 1 milliard $ US de ventes de détail en vente directe.

Les chiffres sont exprimés en milliards de dollars (données 2014, source wfdsa.org)

La vente directe est le modèle de distribution le plus ancien basé sur le besoin fondamental des hommes de commercer et de communiquer sur les produits qu’ils échangent.

Du point de vue du vendeur à domicile, l’attractivité de la vente directe réside dans son opportunité de revenu égal et flexible pour les hommes et les femmes, de tous âges, quelque soit le niveau d’expérience et les origines sociales.

Une activité de vente directe peut être entreprise à partir du domicile du vendeur et ne nécessite pas un investissement élevé. L’activité peut démarrer  à temps partiel et se développer vers un emploi à temps plein, selon la disponibilité et la motivation du vendeur. Alternative unique à l’emploi classique de nombreux vendeurs entreprennent une activité de vente à domicile pendant une période de chômage ou parce qu’il résident dans une zone géographique offrant peu de perspectives d’emploi.

VENTE DIRECTE -ENTREPRENARIAT
Vente directe - Protection du consommateur

Pour les consommateurs, les avantages de l’achat par le biais de la vente directe sont multiples: des produits de haute qualité qu’il est possible d’essayer et de tester dans un environnement détendu et convivial, un service après-vente et la garantie offerte par le droit de rétractation et de retour des marchandises. L’industrie de la vente directe offre une excellente protection des consommateurs tout en favorisant l’esprit d’entreprise des vendeurs.

La France dans le TOP 10 de la vente directe dans le monde

La France dans le TOP 5 de la vente directe en Europe

Chiffre d’affaires

Les chiffres sont exprimés en milliards de dollars (données 2014, source seldia.eu)

Le virage du digital est déjà bien engagé

La vente à domicile continue de séduire. Bonduelle, Phildar ou encore La Redoute ont récemment investi le créneau afin de valoriser leurs produits, renforcer leur image de marque et rajeunir leur clientèle. Des acteurs spécialisés, à l’image du groupe américain Stella & Dot, ont aussi fait leur apparition sur le marché français.

Si bien que certains segments comptent déjà un grand nombre d’intervenants, comme celui des cosmétiques ou de la diététique. Soucieux de défendre leurs positions, les acteurs historiques multiplient les initiatives pour accroître l’attractivité de ce mode de commercialisation et moderniser son image, principalement grâce aux outils digitaux.

Les sites marchands, applications mobiles et réseaux sociaux deviennent aussi de plus en plus indispensables pour fidéliser et motiver les forces de vente, à l’image de Tupperware qui a intégré des fonctionnalités pour les vendeurs dans son application mobile, aux côtés des services proposés aux clients.

Dès lors, quelles sont les perspectives de croissance des spécialistes de la vente à domicile d’ici 2017 ? Quels sont les segments les plus porteurs ?” (source XERFI – La vente à domicile – Digitalisation, fidélisation des vendeurs et des clients, nouveaux entrants, etc. : quelles perspectives pour les acteurs d’ici 2017 ? )

La France et les Technologies de l’information et de la communication (TIC)

Cette digitalisation qui apparaît comme un tournant décisif pour les entreprises de vente à domicile, se prépare dans un contexte général ou la France observe encore un certain retard.

Entreprises disposant d’un site web

En 2015, les trois quarts des entreprises de l’UE à 28 disposaient d’un site web. Les entreprises finlandaises, danoises, suédoises et néerlandaises sont les mieux équipées avec au moins neuf entreprises sur dix disposant un site web.

La France, quant à elle, se classe 21e avec un taux d’équipement en site web inférieur à la moyenne de l’UE (67 % contre 75 %).

Source : Observatoire du numérique

Entreprise disposant d'un site web - Observatoire du numérique

Champ : entreprises d’au moins 10 personnes hors sociétés agricoles, financières et d’assurance. Source : Eurostat, enquête communautaire sur l’usage des TIC et le commerce électronique 2015.

Entreprises utilisant un progiciel de gestion de la relation client (GRC ou CRM) - observatoire du numérique

Champ : entreprises d’au moins 10 personnes hors sociétés agricoles, financières et d’assurance. Source : Eurostat, enquête communautaire sur l’usage des TIC et le commerce électronique 2015.

Entreprises utilisant un progiciel de gestion de la relation client (GRC ou CRM)

En 2015, une entreprise de l’UE sur trois utilisait un logiciel de gestion de la relation client lui permettant de collecter de l’information client et éventuellement de l’analyser à des fins de marketing. Les entreprises néerlandaises et allemandes sont celles qui utilisent le plus ce type de logiciel (respectivement 47 et 45 %).

La France se classe 13e concernant cet usage, dans la moyenne européenne.

Source : Observatoire du numérique

Entreprises présentes sur les réseaux sociaux

En 2015, 36 % des entreprises de l’UE étaient présentes sur au moins un réseau social (Facebook, Linkedin, Xing, Video, Yammer, Google +, etc.). Cette utilisation leur permet notamment de développer leur image, de recueillir l’avis de leurs clients ou encore de recruter. Les entreprises irlandaises et néerlandaises sont les plus présentes sur les réseaux sociaux (respectivement 62 et 61 %).

Les entreprises françaises utilisent encore peu cet outil (28 %), ce qui les classe au 23e rang dans l’UE pour cet usage.

Source : Observatoire du numérique

Entreprises présentes sur les réseaux sociaux - Observatoire du numérique

Champ : entreprises d’au moins 10 personnes hors sociétés agricoles, financières et d’assurance. Source : Eurostat, enquête communautaire sur l’usage des TIC et le commerce électronique 2015.




COMMENTAIRES

LA FRANCE DANS LE TOP 10 DE LA VENTE DIRECTE DANS LE MONDE
4.7 (94%) 10 votes
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline