LES 6 CHAPEAUX DE BONO
,

Les six chapeaux de Bono font partie aujourd’hui des méthodes classiques de résolution de problème, et parfois de créativité. Cette méthode est extraite de l’ouvrage « Six chapeaux pour penser ». C’est une méthode de management personnel ou de groupe, développée par Edward de Bono, permettant de traiter les problèmes dont une des conséquences est d’éviter la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles. Croyez-le ou non, elle s’inspire de la maïeutique de Socrate. Chaque participant prend un « chapeau » d’une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle. Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d’autres participants.




I. Les six chapeaux de Bono, qu’est-ce-ce que c’est ?

Les six chapeaux : à l’origine de cette méthode, Edward de Bono, un psychologue maltais spécialiste en sciences cognitives. C’est au milieu des années 80 que de Bono a développé «les six chapeaux» suite à constat plutôt simple : nous tentons toujours d’en faire trop à la fois, et lorsque nous réfléchissons, nous avons tendance à laisser venir naturellement nos pensées dans l’ordre où elles nous apparaissent. Notre flux de pensées prend alors le dessus sur notre bon sens et nous mélangeons tout : émotion, information, logique, critique. Résultat : nous sommes dans le flou, et notre pensée n’est ni construite, ni constructive.

Pour Edward de Bono, le secret est de séquencer notre pensée : nous pouvons alors nous concentrer sur une chose à la fois et nous empêchons la censure automatique d’éliminer d’emblée des idées qui nous déconcertent : la «pensée latérale», ou «lateral thinking» est née. Très vite popularisée grâce à son usage dans les groupes de brainstorming, la méthode peut aussi s’utiliser individuellement.

Brainstorming

II. Les six chapeaux, comment ça marche concrètement ?

De Bono propose de diviser la recherche de solutions en 6 phases bien distinctes, chacune représentée par un chapeau de couleur qui symbolise une façon de penser. Le procédé est très simple : chaque membre du groupe doit mettre un chapeau imaginaire à la fois, et réfléchir à une problématique donnée, en endossant bien évidemment la façon de penser qui correspond au chapeau que l’on porte. Une séquence d’utilisation des chapeaux est déterminée à l’avance selon le problème à traiter (ex : on pense en chapeau blanc d’abord, ensuite en rouge, puis en noir, etc). Cette technique permet de repérer quel est notre chapeau habituel, mais surtout, de réfléchir autrement.

6 chapeaux de bono

II.1 Un chapeau, un rôle, un mode de pensée

  • Chapeau blanc : le penseur énonce des faits purement et simplement. Il donne au groupe des informations objectives. Il représente la neutralité et répond à la question suivante : quels sont les faits?
  • Chapeau rouge : le penseur apporte des informations teintées d’émotions, de sentiments, d’intuitions ou de pressentiments. Il n’a pas à se justifier auprès des autres chapeaux. Il représente la passion et répond à la question suivante : que ressentez vous ?
  • Chapeau noir : le penseur s’indigne auprès des autres chapeaux en insistant sur les dangers et les risques, la prudence. Sa réflexion, toujours logique, aide à repérer les éventuels freins et obstacles. Il est « l’avocat du diable » et répond à la question suivante : pour chacune de ces solutions: quels sont les risques? Les avantages et inconvénients?
  • Chapeau jaune : le penseur se confie sur ses rêves et ses espoirs. A l’instar du chapeau noir, ses commentaires sont constructifs, positifs et tentent de rendre les idées des autres membres concrètes. Il représente l’optimisme et répond à la question suivante : pour chacune de ces solutions, que mettre en oeuvre?
  • Chapeau vert : le penseur est à la recherche de solutions créatives, en dehors des sentiers battus, qui peuvent répondre aux critiques du chapeau noir. Il représente la créativité sans limite et la fertilité des idées, et répond à la question suivante : Quelles sont les solutions possibles, y compris les plus farfelues?
  • Chapeau bleu : le penseur est l’animateur de la réunion, le meneur de jeu. Il représente l’organisation et la canalisation des idées. Il est très important car il maintient la discipline et veille à ce que les participants utilisent bien leurs chapeaux. Il répond aux questions suivantes : Quelle est la solution à retenir? Comment organiser sa mise en oeuvre?

 II.2 Les six chapeaux, quels bénéfices attendre de la méthode ?

Utiliser la méthode des six chapeaux de Bono lors d’une séance de résolution de problèmes ou de créativité permet de :

  • Voir la situation sous des angles différents
  • Admettre la multiplicité des points de vue
  • S’autoriser à explorer des champs de réflexion inhabituels pour nous
  • Construire une vision à la fois globale et détaillée de la situation
  • Surmonter les difficultés liées aux modes de communication, aux rôles relationnels
  • Prendre des décisions éclairées
  • Identifier des solutions cohérentes
  • Gagner du temps et donc de l’argent
  • Éviter de sombrer dans la spirale des conflits basés sur l’absence d’accord à un instant T

Une méthode d’animation de vos équipes de vente à domicile et/ou de marketing relationnel.

Les membres de votre équipe sont trop éloignés les uns des autres et il est impossible de les réunir physiquement? Vous pouvez utiliser TUZZit , un outil collaboratif très simple d’utilisation ! La version gratuite vous permet de soumettre une question et/ou une difficulté à résoudre avec la méthode des 6 chapeaux de Bono.

Vous créez votre tableau puis vous invitez les membres de votre équipe par email, chacun peut alors compléter le tableau selon la technique décrite ci-dessus.

COMMENTAIRES

RÉSOUDRE UN PROBLÈME EN ÉQUIPE
5 (100%) 6 vote[s]

Author: objectifvdi

a propos

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account