Saporissimo, une entreprise en développement

Saporissimo - Saveurs originales et authentiques

Depuis 2014, Saporissimo propose à ses Gourmets de découvrir les subtilités et les astuces de la cuisine italienne, grâce a ses conseillers et conseillères, autour d’ateliers cuisine. Retour sur une entreprise en plein essor !

Obj VDI  : Bonjour Hugues. Pouvez-vous nous rappeler ou nous faire découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore, le concept Saporissimo? Où en est le développement de l’entreprise ?

Hugues Percie du Sert : Une Dégustation Vente Saporissimo, c’est un moment que l’on va partager avec ses amis chez soi, sans que l’on ait rien à faire (ni rien à dépenser). Une Dégustation dure 2h à 2h30. Elle comprend une dégustation d’Antipasti (légumes à l’huile, crème de légumes, petits piments farçis, …), une dégustation d’huiles d’olive et de vinaigres balsamique (un moment très apprécié), un plat cuisiné par le conseiller devant les invités, et enfin une touche sucrée pour finir. On y dégustera une bonne vingtaine de produits. Personne n’a faim en sortant. On y apprend des choses sur les produits et on y apprend les tours de main des Mamas et des chefs italiens. Dans une ambiance gourmande et très conviviale.

Saporissimo est une entreprise qui se développe. Notre réseau compte une soixantaine de conseillers en activité régulière. Notre société est efficace, dotée de systèmes performants et le concept est désormais très bien rodé. Nous n’avons pas de dettes et sommes donc solides et prêts à continuer à nous développer. Un moment parfait pour nous rejoindre !

Obj VDI  : Qu’est-ce qui vous caractérise ?

Hugues Percie du Sert : Aujourd’hui j’aimerai mettre l’accent sur un point clé pour nos conseillers : la facilité à trouver des personnes les accueillant pour organiser des Dégustations Vente.

C’est un élément essentiel à prendre en considération lorsque l’on choisit une marque pour laquelle se lancer. Bien souvent les conseillers ont du mal à sortir de leur cercle de proches et de relations personnelles. Chez nous, ce n’est pas le cas. Nos conseillers sont assez actifs car ils trouvent sans trop de difficulté des personnes prêtes à les accueillir.

Obj VDI  : A quoi est-ce dû ?

Hugues Percie du Sert : La 1ère raison est à mon avis la qualité des produits et l’originalité du concept. Nos produits font l’objet d’une sélection drastique et sont vraiment différents de ceux que l’on peut trouver par ailleurs.

La 2ème raison réside dans notre formule. La personne qui nous reçoit n’a rien à faire, rien à acheter. Elle est invitée chez elle. Elle choisit un plat, des produits à déguster.

Enfin, la 3ème raison est le caractère sympathique et convivial de nos conseillers. Nous faisons en sorte qu’ils (nous avons un tiers d’hommes !) ou qu’elles prennent du plaisir lors des Dégustations. Donc pas de pression, pas d’objectifs, pas de plan de commissionnement à seuils. Le résultat, une excellente ambiance !

Ce sont sans aucun doute, nos gourmets et nos conseillers qui en parlent le mieux 🙂 !

C’est pourquoi nous avons recueilli le témoignage de trois d’entre eux.

Hugues Percie du Sert -SaporissimoSaporissimo accompagne ses conseillers afin de les mettre dans les meilleures conditions de réussite. Sans qu’ils aient à se déplacer. Mélange de formations individuelles, de classes virtuelles, de formations en ligne … Nos conseillers sont accompagnés en matière de formation, quel que soit leur besoin (produits, cuisine, techniques d’animation, …). C’est une des raisons de notre très faible taux d’échec ainsi que du fait que nos conseillers restent avec nous dans la durée. C’est en effet une aide précieuse dans le cadre de la constitution de leurs équipes.

Pas besoin d’être un chef ni un cuisinier expert. En revanche, il est recommandé d’aimer les bons produits et d’apprécier cuisiner. Nous nous adaptons à chaque profil. Avec une grande bienveillance

Nathalie habite dans un petit village du côté de Mulhouse. Elle est devenue cliente puis Gourmet régulier des Dégustations vente Saporissimo.

Saporissimo : Nathalie, vous avez accueilli 3 Dégustations Vente Saporissimo chez vous, dont 2 à moins de 2 mois d’intervalle. Qu’est-ce qui vous à attiré ?atelier cuisine saporissimo

Nathalie : Je suis une épicurienne, mes amis le sont aussi. On goûte lors de ces Dégustations beaucoup de choses, et pas du bout des lèvres. L’ambiance est chaleureuse et assez festive. Les produits sont délicieux. Les recettes aussi. Et puis c’est bien de pouvoir goûter avant d’acheter.

Saporissimo : Vous avez mobilisé 21 clients, soit une trentaine de personnes. Avez-vous eu du mal à mobiliser vos amis ?

Nathalie : Je n’ai eu aucun problème à les mobiliser. Certains sont venus en couples, d’autres en célibataires. Ils ont à chaque fois bien apprécié le concept. Certains sont revenus plusieurs fois. Ils ont tous commandé à chaque fois. Ils savent que j’aime les bonnes choses et me font confiance.

Saporissimo : Avez-vous appris des choses ?

Nathalie : Oui à chaque fois. J’ai découvert des nouvelles recettes, j’ai découvert des produits. J’aime la cuisine italienne mais Fabienne m’en a fait découvrir certains aspects que je ne connaissais pas.

Saporissimo : Les cadeaux que vous recevez lors des Dégustations Vente sont- ils une motivation pour vous ? (Nathalie a reçu 35€ une fois et deux fois 45€ car chaque Gourmet reçoit de 15 à 100€, à choisir entre des produits en plus et une réduction sur sa facture, en fonction du chiffre d’affaire réalisé.)Gourmets Saporissimo

Nathalie : Cela n’est pas désagréable de recevoir un cadeau 🙂 , mais cela n’a pas été ma motivation première. C’est plus le concept, la qualité des produits et la convivialité du moment.

Saporissimo : Aviez-vous accueilli d’autres ventes auparavant ?

Nathalie : Non jamais. Ou si une fois pour des ustensiles de cuisine.

Saporissimo : Seriez-vous prête à accueillir de nouveau Fabienne ?

 Nathalie : Oui tout à fait. Je me réapprovisionne régulièrement. J’ai déjà dit à Fabienne que j’aurai plaisir à l’accueillir de nouveau. Je l’apprécie et j’apprécie ces moments qu’elle anime.

Saporissimo : Martine vous avez 10 ans d’expérience en vente directe et vous vous êtes lancée chez Saporissimo depuis environ un an. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Martine : J’habite dans l’Oise. Je suis que commerçante par ailleurs, depuis 30 ans. Je me suis lancée dans la vente à domicile pour y trouver un complément de revenu. Ce qui m’y plait : la convivialité, sortir de chez moi, rencontrer du monde.Martine - conseillère Saporissimo

Saporissimo : Trouvez-vous qu’il est plus facile de trouver des  personnes prêtes à vous accueillir ?

Martine : Oui, tout à fait !

Saporissimo : Parmi le public habitué aux ventes à domicile ?

Martine : Oui. Nos Dégustations Vente les intéressent. La Dégustation Vente en tant que telle attire. La nourriture plait, l’Italie aussi. C’est différent de ce à quoi ils sont habitués. Si chez nous, il n’y a pas de cadeaux pour les prises de RDV lors de Dégustations Vente, cela ne constitue ni un obstacle, ni un inconvénient.  La convivialité du concept, la qualité des produits, l’expérience culinaire séduisent. A chaque dégustation, j’ai presque systématiquement une ou plusieurs personnes intéressées par le concept. Lors de ma dernière dégustation, ils étaient trois. La valeur ajoutée cuisine compte. Les gens me suivent très souvent tous en cuisine.

Saporissimo : Parvenez-vous à toucher un nouveau public ?

Martine - conseillère SaporissimoMartine : Oui. Des gens qui aiment recevoir leurs amis. Le moment est moins commercial que d’autres ventes à domicile. Chez nous on mange. Déguster de bons produits crée une ambiance sympa. Nous touchons aussi des couples, des hommes. Souvent ils sont actifs dans les commandes et aussi dans l’envie d’accueillir une dégustation.

Saporissimo : Quelles en sont à votre avis les raisons ?

Martine : Les gens trouvent des produits d’une qualité différente de ce qu’il trouve par ailleurs. Ils les dégustent et s’en rendent compte. Ensuite, on annonce toujours que c’est une vente mais les gens voient cela comme un moment convivial entre amis.

Saporissimo : Francis pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Francis - Vente à domicile SaporissimoFrancis : J’ai 54 ans. J’avais des difficultés à retrouver un emploi. J’avais des à priori négatifs sur la vente directe, comme beaucoup d’hommes, et même de femmes, je pense. J’ai été séduit par Saporissimo car j’aime beaucoup la cuisine. J’ai par ailleurs des compétences commerciales acquises par le passé.Francis conseiller Saporissimo

Après c’est aussi une question de rencontre avec l’équipe Saporissimo. Il y a plein de belles choses à faire. Je veux en vivre et pendant au moins 10 ans.

Saporissimo : Francis, combien avez-vous déjà organisé de Dégustations Ventes et combien en avez-vous de planifiées ?

Francis : J’en suis à 10 en 1 mois et demi. Et j’en ai une quinzaine de programmées. Je trouve cela assez facile, même si je dois reconnaître que cela était un facteur d’anxiété. 

J’y voie 2 raisons. Tout d’abord nous sommes très bien accompagnées et formés chez Saporissimo. Avec une grande bienveillance. La deuxième raison est que pour d’autres marques, cela marche beaucoup plus par cadeaux et que ce sont à mon avis des techniques un peu usées.

Saporissimo : Vous aviez démarré peu de temps avant Saporissimo une autre activité en Vdi, quel enseignement en tirez-vous ?

Francis : Chez Saporissimo, il y a un aspect très convivial. Les gens baignent dans un univers très différent que pour d’autres marques. Le ressenti des gens est très différent. Je peux le comparer de façon concrète. Ailleurs, j’ai plus de mal à trouver des gens pour m’accueillir. Chez Saporissimo, j’ai beaucoup d’hommes. Certains hommes m’organisent des Dégustations Vente.

Saporissimo : Quelles sont à votre avis les raisons de ce bel accueil de la part des clients ?

Francis : En France, nous sommes latins. On aime bien manger et passer du temps à table. La nourriture, c’est aussi un peu la culture. On aime les bons produits. Et puis, les gens cherchent des produits sains, avec tous les scandales autour de l’alimentation. Les nôtres sont artisanaux. Nous connaissons bien tous nos artisans.

Et le concept est dans l’air du temps. Mon public actuel a entre 40 et 70 ans. Je pense que cela attirera aussi les jeunes qui vont venir vers ces modes de distribution. Par rapport à internet, on ajoute dans le contact humain. Et à mon avis, le commerce sans contact humain, c’est difficile…

Saporissimo, une entreprise en développement
3.9 (77.14%) 7 votes
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline