LA VENTE A DOMICILE ET LES NOUVELLES TENDANCES DE CONSOMMATION

Vente directe - tendances consommation

Promouvoir votre activité de Vente à Domicile en tirant parti de la mutation des comportements des consommateurs

Pour les sociétés qui ont fait le choix de la Vente à Domicile comme canal de distribution de leurs produits, la force de vente est constituée par le réseau de Vendeurs à Domicile Indépendants (VDI). Les VDI ont pour mission de constituer eux-mêmes leur clientèle et dans le cas d’une rémunération à plusieurs niveaux, développer leur propre réseau de vendeurs.

Si la Vente à Domicile est actuellement un mode de distribution qui connaît une forte croissance malgré la crise et la morosité ambiante, c’est sans doute parce qu’elle “colle” bien avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui. Mais alors quelles sont ces attentes?




Tout ce qui s’effectue à partir du domicile à le vent en poupe; en témoigne le développement de la vente à distance par le biais d’internet, des courses en ligne, des services à domicile aussi bien pour l’univers de la beauté (coiffure, esthétique, massages, onglerie…) que pour la restauration (livraison de plats ou chef à domicile) ou l’emploi. Même si la France reste encore à la traîne, le télétravail (travail salarié ou pas, à partir du domicile) se développe, y compris dans les administrations et les grandes entreprises.

Les comportements des consommateurs ont considérablement évolué faisant place à des exigences de proximité, de personnalisation et de confiance et enfin de convivialité et de lien social.

réunion vente à domicile




Ce “nouveau consommateur” ne rechigne pas à être tour à tour vendeur et client. L’essor de la consommation collaborative en est le meilleur exemple. Une démarche moins consumériste? Pas sûr du tout, il s’agit plutôt d’une “optimisation” du pouvoir d’achat. Aujourd’hui on n’hésite plus à louer ou à échanger tout ou partie de son habitation pendant les vacances, on loue sa voiture, sa perceuse, on pense covoiturage et échange de services, on consulte le site “le bon coin” avant celui d’un site marchand, on organise, participe ou visite les vide-greniers… bref, on privilégie tout ce qui va faire gagner du temps et de l’argent. Si au passage, c’est bon pour la planète et source lien social, alors c’est gagné !!

Lorsqu’il s’agit d’alimentation, la tendance est aux circuits courts qui rapprochent le producteur du consommateur tout en satisfaisant une exigence de qualité et de confiance pour le produit. On observe une baisse de fréquentation des grandes surfaces et un regain d’intérêt pour le commerce de proximité qui n’a pas échappé à la grande distribution qui réimplante des magasins de petite taille en hyper centre ville.

Quelque soit le produit, le consommateur d’aujourd’hui apprécie de recevoir une offre commerciale personnalisée, recherche un “traitement VIP” et exprime une volonté d’associer consommation et expérience positive; en résumé son souhait est d’être “chouchouté”… et c’est une condition incontournable pour le fidéliser.  Le client d’aujourd’hui souhaite être accompagné dans sa démarche d’achat et ne réagit favorablement aux sollicitations publicitaires, que lorsque celles sont parfaitement ciblées et correspondent à sa ses goûts, ses habitudes et ses motivations.

recommandation

Autre nouveauté, l’opinion des autres consommateurs à pris une importance majeure dans la relation entre client et enseigne et cela quelque soit le produit. La confiance se construit autour de la recommandation ce qui est particulièrement perceptible pour le e-commerce. Le prospect ou le client attache beaucoup d’importance à l’avis des ses pairs: la notoriété d’une marque, d’un produit ou d’un service se construit grâce à la promotion effectuée par les utilisateurs eux-mêmes notamment au travers des réseaux sociaux.

Quel rapport avec la Vente à Domicile me direz-vous? Le rapport est tout simplement que la Vente à Domicile s’inscrit dans ce contexte et doit tirer un bénéfice de cette mutation des comportements et des attentes.

CONSOMMATEUR

La Vente à Domicile apporte une réponse pertinente:

– Un “service” à domicile qui satisfait la recherche de proximité.

– Une expérience positive grâce à une approche conviviale et rassurante du produit dans une ambiance favorisant le lien social et la confiance.

– Une fidélisation client basée sur la cooptation et la recommandation.

– Un accompagnement personnalisé et individuel du client.

Nul doute que la Vente à Domicile doit être perçue à présent comme un métier à part entière (exercé à temps plein ou partiel) et si le grand public a encore besoin d’être convaincu, il semble que de grandes entreprises l’aient déjà parfaitement compris à l’instar de Bonduelle qui a débarqué dans votre salon !

A lire aussi cet article du Progrès de Novembre 2014, questions/réponses à Jacques Cosnefroy Président de la Fédération de la Vente Directe.

COMMENTAIRES

LA VENTE A DOMICILE ET LES NOUVELLES TENDANCES DE CONSOMMATION
4.6 (92.86%) 14 votes
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline