VENTE A DOMICILE : CORRIGER 6 ERREURS COURANTES

Vente à domicile, 6 erreurs à corriger

Devenir vendeur / vendeuse à domicile est à la portée de chacun. Les entreprises de vente directe sont nombreuses, tous les univers sont représentés, l’acquisition du kit de démarrage peu onéreuse… jusque là tout semble simple et facile. Et pourtant ! !

S’il est facile de se lancer dans la vente à domicile, sans conditions de diplômes, d’âge ou d’expérience, la réussite et le succès ne vont “hélas” pas tomber du ciel ! Quelques erreurs courantes risquent d’entraver le développement de votre activité au risque de décevoir vos ambitions…




1 – Prendre un mauvais départ

C’est le plus fréquent et la raison de la plupart des “abandons” !! Bien souvent cela n’est pas tout à fait de votre faute (sauf si vous avez céder aux sirènes de l’argent facile, sans faire d’effort). Rappeler-vous “qu’il n’y a que dans le dictionnaire que réussite vient avant travail” (Pierre Fornerod). La plupart du temps votre parrain ou marraine vous accompagnera et s’assurera que vous avez tous les outils nécessaires pour réussir vos premières réunions. Mais ça n’est pas toujours le cas, par manque de temps ou même d’expérience, la personne qui vous a recruté ne sera peut-être pas à même de vous apporter toute l’aide nécessaire.

La solution

Assurez-vous que l’on vous a transmis les bases pour organiser et réaliser vos premières réunions. Si tel n’est pas le cas, sachez vous entourer de personnes plus expérimentées qui sauront vous transmettre les bonnes méthodes et les bonnes pratiques. En bref, préparez-vous et ne cédez pas à l’improvisation!

2 – Ne pas utiliser les outils que l’on vous donne pour réussir

Tout à votre enthousiasme et trop pressé(e) d’entrer dans le vif du sujet, vous avez peut-être négligé de lire la documentation qui va été remise, de visionner les vidéos en ligne de votre entreprise ou d’assister à des formations. Si la vente directe vous offre la possibilité de démarrer sans expérience préalable, cela ne signifie pas qu’il faille en rester là! Ne confondez pas vitesse et précipitation et consacrez un peu de votre temps à parfaire vos connaissances et à assimiler les conseils que votre entreprise et/ou votre parrain/marraine mettent à votre disposition.

La solution

Faites le point sur tous les supports de documentation et de formation qui sont vous sont proposés, n’en négligez aucun et cherchez au contraire à en trouver de nouveaux, y compris si vous ne venez pas de démarrer. Identifiez vos “faiblesses” pour pouvoir les corriger.



3 – Ne pas “professionnaliser” vos actions

Ne présupposez pas que votre hôtesse(s) prendra seule toute la mesure de votre démarche. A vous de savoir mettre en avant que l’organisation d’une réunion/atelier est votre métier et que votre démarche, aussi conviviale soit-elle, n’en est pas moins professionnelle.

La solution

Accompagnez votre hôtesse à chaque étape de l’organisation de sa réunion/atelier. Veillez au bon déroulement de l’envoi des invitations et de leur suivi. Sachez lui rappeler qu’il est normal que toutes les personnes invitées ne soient pas présentes le jour de votre présentation et que c’est la raison pour laquelle il est nécessaire de prévoir une liste de participants suffisamment longue.  Revenez sur ses avantages (cadeaux, bons d’achat, remises) pour l’encourager et l’associer à la réussite de l’événement. N’oubliez pas que si vous ne vous manifestez pas tout au long de la préparation, il y peu de chance que ce soit l’hôtesse qui ait l’idée de vous solliciter.

4 – Tout miser sur vos produits

Vous connaissez votre catalogue produits sur le bout des doigts, vous en êtes vous-même une consommatrice enthousiaste, c’est un préalable, voire même un incontournable… mais ça n’est pas suffisant pour séduire vos invités. Vous devez avant tout faire en sorte que l’expérience soit agréable pour votre hôtesse et pour ses amis et qu’ils ne soient pas tentés de “s’échapper” le plus vite possible.

La solution

Aussi passionnés(ées) que vous soyez lorsqu’il s’agit de d’exposer les qualités de vos articles, ne transformez pas vos réunions/ateliers en cours magistraux destinés à les décrire dans leurs moindre détails. Planifiez votre présentation de façon à ce qu’elle ne soit ni trop longue, ni trop courte et faites preuve de créativité pour alterner présentation, démonstration et instants de détente. Ne négligez pas la convivialité, les échanges et l’aspect ludique dans l’organisation de votre réunion. Votre objectif ne doit pas être uniquement basé sur le volume de vos ventes mais aussi sur l’image positive que vous allez transmettre de votre métier dans l’esprit de personnes qui sont peut-être venues avec un à priori positif et doivent garder un souvenir agréable de ce moment.

5 – N’avoir rien prévu pour assurer un suivi cohérent

Le suivi client/prospect est une étape essentielle, encore faut-il avoir les moyens de le réaliser. Là encore n’improvisez pas au risque de ne pas être en mesure d’identifier: les invités présents, absents, devenus clients, intéressés par l’organisation d’une réunion, intéressés à vous rejoindre dans votre équipe…

Tout ne peut pas être effectué le jour de la réunion, et vous ne pouvez pas miser uniquement sur votre mémoire et/ou sur celle de votre hôtesse. Par manque de temps et/ou d’organisation vous pouvez ne pas avoir recueilli toutes les coordonnées de vos invités et ainsi ne pas pouvoir en effectuer le suivi.

La solution

Prévoyez sur quel support (papier, tablette, logiciel…) vous noterez les coordonnées des personnes présentes (et même des absentes avec le concours de votre hôtesse). Faites en sorte que ce support soit simple d’utilisation, rapide à remplir mais néanmoins suffisamment précis pour vous permettre de classifier vos contacts.

6 – Ne pas mettre en place de routines

La vente à domicile vous a sans doute séduit (aussi) par la possibilité qu’elle vous offre de choisir votre temps de travail, ce qui signifie que pouvez déterminer:

  • combien de temps (durée) vous consacrez à votre activité
  • à quels moments (nombre de jours dans la semaine, week-end, soirées)

En revanche cela ne signifie pas que vous travailliez “au hasard” et sans planification. Quel que soit la place qu’occupe votre activité dans votre emploi du temps, vous devrez effectuer des tâches et des actions pour obtenir un résultat. Si vous n’effectuez pas les bonnes actions, vous n’obtiendrez pas les bons résultats et vous risquez de vous démotiver.

La solution

Listez les tâches essentielles (prospection, communication, suivi client, organisation des réunions, livraisons…) et mettez en place des routines (pour une fois la routine a une consonance positive) afin de ne ne négliger aucune étape nécessaire au développement de votre activité.  Une routine est une série d’habitudes que vous choisissez de prendre pour effectuer des tâches répétitives. Une excellente façon de maintenir un rythme de travail et de ne rien “oublier”.

COMMENTAIRES

VENTE A DOMICILE : CORRIGER 6 ERREURS COURANTES
4.6 (92.22%) 18 votes
Tags:
1 Commentaire
  1. Françoise PICOLET 2 années Il y a

    Très intéressant et bien vu, comme d’habitude.

    J’ajouterai néanmoins une erreur à éviter, fréquente dans le cadre de la vente en réunions (ou en ateliers) : elle consiste, pour une nouvelle Conseillère (ou un nouveau Conseiller), à focaliser sur les ventes réalisées plutôt que sur le nombre de nouvelles réunions (ou de nouveaux ateliers) reprogrammés à l’issue de chaque prestation.
    Sa capacité à dater de nouveaux rendez-vous est pourtant vitale pour la Conseillère (ou pour le Conseiller) : c’est elle qui lui assure un avenir dans ce genre d’activité et un revenu récurrent.
    Privilégiez donc la formation à la prise de rendez-vous : passez du temps à assimiler et à mettre en pratique tout ce qu’on vous apprendra visant à vous permettre, en fin de réunion (ou d’atelier), à dater de nouveaux rendez-vous avec un maximum d’invitées présentes (au moins deux, pour faire fructifier votre “capital rendez-vous”, i.e. le nombre de rendez-vous à réaliser inscrits, i.e. datés, dans votre agenda).
    C’est ce “capital rendez-vous” qui traduit votre potentiel d’activité et de gains dans les semaines et les mois à venir. Il est précieux et vous ne devez jamais le laisser baisser. Or souvent les nouvelles Conseillères (ou les nouveaux Conseillers) ne se préoccupent que de leurs ventes et laisse la source se tarir inexorablement, sans même lui prêter la moindre attention…

    Ne vous trompez pas de cible : visez les “rendez-vous” avant de viser les “ventes” !

Laisser une réponse

Nous contacter

Laissez nous un message!

En cours d’envoi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Inline
Inline